la bourse d’études Kay Bell

|Le Centre Mothers Matter donne aux mères confrontées à de faibles revenus et à l’isolement les moyens de devenir des citoyennes engagées et des parents confiants ainsi que de préparer leurs enfants à la réussite scolaire.

Le CMM a créé la bourse d’études Kay Bell afin d’offrir des occasions aux mères de nos programmes qui souhaitent faire des études supérieures, mais qui n’ont pas les ressources nécessaires pour poursuivre leurs objectifs scolaires.

Le CMM repose sur la conviction fondamentale que les mères sont les catalyseurs du changement au sein de leur famille et de leur communauté. Motivées par le désir d’assurer le meilleur avenir possible à leurs enfants, les mères peuvent, avec un soutien même minime, surmonter de nombreux obstacles.

Il n’y a pas d’exemple plus éloquent que Kay Bell. Mère célibataire de dix enfants, Kay a surpassé d’innombrables épreuves. Elle est née en 1930 dans une ferme mixte de la Saskatchewan, où elle a développé un esprit tenace — propre aux gens qui ont enduré la Grande Dépression et la Seconde Guerre mondiale — caractérisé par une solide détermination, l’ingéniosité, l’esprit d’économie et la résilience.

Animée par un désir irrépressible de s’épanouir plutôt que de simplement survivre, Kay a suivi des parcours professionnels difficiles et nombreux. Elle a reçu son certificat GED à l’âge de 50 ans pour ensuite obtenir une licence d’opticienne et une licence d’agente immobilière. Elle a été élue au conseil municipal, a géré le magasin Sears local, a connu du succès en tant qu’agente immobilière, a contribué au journal local et a géré un grand complexe de motels à White Court.

Kay a voué sa vie au service des autres, malgré sa propre situation financière trop souvent navrante, et a trouvé le moyen de donner aux gens dans le besoin, que ce soit en cuisinant, en partageant des repas ou en donnant des vêtements et de l’argent.

Kay était passionnée de voyages et, dès qu’elle en a été capable, son aventure à travers le monde a commencé. Des voyages en Grèce, au Japon, en Arabie saoudite, au Ghana ainsi qu’une visite annuelle à San Miguel de Allende ont culminé en voyage sac au dos en Thaïlande à 80 ans.

Citoyenne du monde informée, bénévole active et professionnelle accomplie, Kay était par-dessus tout une mère inspirée et attentionnée.

Aucune étape professionnelle n’avait autant d’importance pour Kay que de garantir, voire à très grands frais, le meilleur avenir possible pour chacun et chacune de ses enfants. Elle les a guidés à travers des années scolaires (turbulentes pour certains) et les défis de la vie qui ont suivi. Lorsque nécessaire, elle a courageusement défendu leurs intérêts et les a orientés vers les carrières les mieux adaptées à leurs passions et à leurs capacités.

Kay a vu ses enfants se marier et, avant même d’avoir terminé d’élever ses propres enfants, a accueilli chaleureusement ses premiers petits-enfants, aujourd’hui au nombre de 22 et autant d’arrière-petits-enfants. Kay a montré à ses enfants que l’amour inconditionnel est possible, tout comme le fait d’apporter un soutien constant malgré les revers difficiles. Kay laisse le monde en meilleur état qu’elle ne l’a trouvé et sa mémoire sera, pour de nombreuses générations, une inspiration durable pour le renforcement du pouvoir des mères.

Le fonds de la bourse d’études Kay Bell offrira une récompense financière annuelle aux femmes qui, comme Kay, sont déterminées à améliorer leur vie en faisant des études supérieures.

Pour faire un don à la bourse d’études Kay Bell pour les mères à faibles revenus au Canada, veuillez remplir le formulaire ci-dessous :

Merci de votre don.

Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On YoutubeVisit Us On Instagram
+ +
FR
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On YoutubeVisit Us On Instagram