FAQ

HIPPY-FOIRE AUX QUESTIONS

Quel est le programme phare Instruction à domicile pour parents d’enfants d’âge préscolaire (HIPPY) ?

Le programme HIPPY est un programme éprouvé livré à domicile pour appuyer les parents, surtout les mères, dans leur rôle de première et meilleure éducatrice de leur enfant. HIPPY renforce les familles et les communautés en encourageant les capacités des mères à préparer leurs enfants à réussir à l’école et dans la vie.

Une visite à domicile structurée est au cœur du programme HIPPY. Cette visite :

- Permet d’enseigner un curriculum basé sur les besoins de préparation scolaire des enfants ;

- Mobilise le jeu de rôles comme méthode principale d’enseignement des aptitudes nécessaires à l’application d’un curriculum centré sur l’enfant et

- Présente un système de pair visiteuse à domicile qui permet aux mères, qui pourraient être difficiles à rejoindre à cause de l’isolement social, de la pauvreté, de la langue ou d’autres raisons culturelles, de se sentir à l’aise de participer au programme.

Le programme HIPPY embauche des mères, souvent diplômées du programme, comme visiteuses à domicile. Elles travaillent ensuite avec les mères immigrantes, réfugiées et autochtones dans leur rôle le plus important : celui de première éducatrice de leur enfant. Lorsqu’elles sont jumelées avec une visiteuse à domicile, les mères développent leurs compétences et gagnent en confiance et en estime de soi. Le programme établit des liens avec la communauté dans son ensemble, mettant fin à l’isolement et aidant les mères à prendre des mesures pour préparer leurs enfants à réussir à l’école. Les visiteuses à domicile reçoivent une formation hebdomadaire, une expérience professionnelle et un mentorat professionnel qui les aide dans leur transition vers un autre travail ou des études supérieures.

L’approche holistique du programme HIPPY profite aux visiteuses à domicile, aux mères et à leurs familles.

Le programme HIPPY a débuté en Israël il y a plus de 40 ans. Il est aujourd’hui présent dans 11 pays du monde entier.

Qui peut parrainer un programme HIPPY ?

Les programmes HIPPY sont gérés par une variété d’organismes et d’agences, y compris des conseils scolaires, des programmes préscolaires, différents ministères responsables de l'emploi, de la famille, des femmes et de l'éducation, les régies du logement, des organismes de bien-être des enfants et d’autres organisations communautaires.

Combien coûte HIPPY ?

Les coûts qui reviennent à l’agence communautaire sont d’environ 3000 $ par enfant, par an. HIPPY est gratuit pour les parents qui y participent.

Combien d’enfants doivent être inscrits la première année et chaque année suivante ?

Un programme modèle permet d’inscrire 60 enfants la première année et 60 autres chaque année. À sa troisième année, un programme offrira les trois programmes d’études pour les enfants de 3 à 5 ans, soit jusqu’à 180 enfants. Il faut un minimum de 45 inscriptions par année. Des études ont montré que les petits programmes sont moins viables, que le coût par enfant est excessif et qu’ils ne sont pas aussi efficaces.

Combien de temps une visiteuse à domicile peut-elle rester avec le programme HIPPY ?

Il est fortement recommandé qu’une visiteuse à domicile soit employée au plus pour trois ans. Le modèle prévoit qu’une visiteuse à domicile commence le programme avec un enfant du même âge que la cohorte desservie. Renouveler les visiteuses à domicile tous les trois ans permet de garantir une perspective nouvelle et dynamique, d’éliminer l’épuisement professionnel du personnel et de favoriser le développement économique de la communauté.

Les programmes peuvent-ils être adaptés à l’environnement local ?

Le modèle HIPPY peut être très flexible dans les cas où des conditions locales exigent des adaptations. Cependant, certains éléments essentiels à une programmation efficace doivent être compris.

Est-il nécessaire de faire un jeu de rôles chaque semaine ? Est-il nécessaire de faire un jeu de rôles pour toutes les activités ?

Oui. Le jeu de rôles a un double objectif. C’est d’abord la méthode d’enseignement, mais c’est aussi le seul moyen de réellement vérifier que la compréhension est complète. Il est essentiel de s’assurer que les visiteuses à domicile comprennent bien les leçons avant de travailler avec les parents, et il est essentiel de confirmer que les parents comprennent bien comment enseigner une leçon à leur enfant. La seule façon de s’assurer de ces aspects est de faire un jeu de rôles complet avec toutes les activités du cahier hebdomadaire.

Les programmes doivent-ils commencer par le curriculum des 3 ans ?

Il est recommandé que les programmes appliquent le curriculum des 3 ans, bien qu’il soit possible de commencer par le programme des 4 ans. Il est souhaitable de commencer la mise en œuvre à 3 ans pour plusieurs raisons, notamment : l’importance d’exposer les enfants à un environnement éducatif riche le plus tôt possible ; plus de temps pour préparer les enfants à la réussite à l’école et dans la vie ; plus l’enfant est jeune, plus il est facile d’engager les parents dans des activités éducatives impliquant leur enfant et un potentiel accru de développement de bonnes habitudes (tant pour les enfants que pour les parents).

Les programmes doivent-ils fournir le curriculum des 5 ans ?

Les programmes doivent offrir le curriculum des 5 ans à tous les parents. La participation au curriculum des 5 ans suggère et guide subtilement les parents vers la conclusion qu’ils sont, et devraient toujours être, activement impliqués dans l’éducation de leurs enfants. L’inscription au curriculum des 5 ans augmente la probabilité de gains plus importants et à plus long terme pour les enfants. Les enfants doivent avoir terminé le curriculum des 4 ans pour pouvoir suivre celui des 5 ans.

Les livres d’histoire sont-ils parfois récupérés auprès des familles et réutilisés avec d’autres enfants ?

Non. Les livres d’histoires appartiennent aux enfants. On demande aux parents de lire et relire les livres à l’enfant HIPPY autant de fois que celui-ci le souhaite. Pour certaines familles, c’est le programme HIPPY qui invite la littératie à la maison. Dans le cas où une famille doive abandonner avant la fin de l’année scolaire, les livres déjà distribués peuvent être le seul moyen pour l’enfant de lire pour le plaisir.

Quels rôles un organisme de bénévoles peut-il jouer ?

Des organisations bénévoles, telles que le Conseil national des femmes juives, la Jeune ligue et les Kiwanis, soutiennent les programmes HIPPY de différentes manières, en fonction des besoins et des intérêts locaux. Les bénévoles s’impliquent souvent au cours des premières étapes de la mise en œuvre d’un programme HIPPY ; elles servent souvent de catalyseur. Dans les programmes existants, les bénévoles aident souvent à organiser des sorties, des rencontres de groupe et des cérémonies de remise de diplômes. Les bénévoles peuvent également contribuer à établir des liens précieux pour le programme : elles siègent à des comités consultatifs et aident à la défense des intérêts, à la collecte de fonds et aux relations publiques.

HIPPY a-t-il travaillé avec des réfugiés syriens et autres ?

Le Canada a généreusement accueilli plus de 40 000 réfugiés depuis 2015 et le personnel du programme HIPPY était là pour les accueillir. Nous avons retrouvé des familles aux prises avec des problèmes de réinstallation liés au stress post-traumatique, aux barrières linguistiques, à l’isolement et souvent à un faible niveau de littératie dans leur langue maternelle. Nous voulons faire en sorte que les enfants réfugiés ont les meilleures chances de réussite possibles. Nos premières recherches montrent que le programme HIPPY est une intervention très efficace pour répondre aux besoins divers et complexes des réfugiés nouvellement arrivés.

How many HIPPY sites are there in Canada? How many moms are helped through each site?

As of 2021, the Mothers Matter Centre has 24 HIPPY program sites across the country.

Qui tire profit du programme HIPPY du Centre Mothers Matter ?

Les enfants qui participent au programme HIPPY montrent une amélioration de leur préparation à l’école, de leurs résultats scolaires, de leurs compétences en français, de leurs capacités de lecture, de leur comportement à l’école, de leur estime de soi et de leur confiance en soi.

Les mères qui participent au programme HIPPY disent avoir de meilleures relations avec leurs enfants et une plus grande confiance en elles. Elles se sentent moins isolées, ont la confiance nécessaire pour s’impliquer plus activement dans l’école de leurs enfants, passent plus de temps avec eux pour aider à leur apprentissage et ont élargi leurs réseaux sociaux.

Grâce à HIPPY, les visiteuses à domicile décrochent souvent leur première expérience professionnelle canadienne, après avoir été confrontées à de multiples obstacles à l’emploi. Les visiteuses à domicile reçoivent une formation, des compétences professionnelles et un soutien à la transition vers d’autres emplois et l’enseignement supérieur, après leur poste d’apprentissage par le travail d’une durée de trois ans. Autrefois isolées elles aussi, les visiteuses à domicile sont maintenant très employables et contribuent au bien-être économique de leur famille et de leur communauté.

How do we know the HIPPY Program works?

HIPPY is recognized internationally as an evidence-based program.

Results are summarized with examples of more recent studies that prove each positive outcome:

1) Significant improvement soon after intervention in reading and language skills [note]Brown, A. L., & Lee, J. (2015). Evaluating the efficacy of children participating in Home Instruction for Parents of Preschool Youngsters and Head Start. Journal of Early Childhood Research, 1476718X15577006. http://doi.org/10.1177/1476718X15577006.[/note], math skills [note]Van Tuijl, C., & Leseman, P. P. M. (2004). Improving mother-child interaction in low-income Turkish-Dutch families: A study of mechanisms mediating improvements resulting from participating in a home-based preschool intervention program. Infant and Child Development, 13(4), 323–340. http://doi.org/10.1002/icd.363.[/note], and relations with peers [note]Barnett, T., Roost, F. D., & McEachran, J. (2012). Evaluating the effectiveness of the home interaction program for parents and youngsters (HIPPY). Family Matters, 91(1), 27–37.[/note].

2) Long-term, higher rates of school attendance [note]Brown, A. L. (2013). The impact of early intervention on the school readiness of children born to teenage mothers. Journal of Early Childhood Research, 13(2), 181–195. http://doi.org/10.1177/1476718X13479048.[/note], college attendance [note]Kagitcibasi, C., Sunar, D., Bekman, S., Baydar, N., & Cemalcilar, Z. (2009). Continuing effects of early enrichment in adult life: The Turkish Early Enrichment Project 22?? years later. Journal of Applied Developmental Psychology, 30(6), 764–779.[/note], transference of program benefits to younger siblings [note]Chatterji, S. (2014). The Long-Term Effect of the Home Instruction for Parents of Preschool Youngsters (HIPPY) Program on Academic Achievement: Evidence from a School District in Texas, (May). Honors Thesis: Stanford University.[/note], and math achievement [note]Nievar, M. A., Jacobson, A., Chen, Q., Johnson, U., & Dier, S. (2011). Impact of HIPPY on home learning environments of Latino families. Early Childhood Research Quarterly, 26(3), 268–277.[/note].

3) Parents demonstrate improvement in the parent-child relationship [note]Palladino, D.K. Evaluation of the 2014-15 Home. Instruction for Parents of Preschool. Youngsters (HIPPY) Program. Department of Evaluation and Assessment. Dallas Independent School District.[/note], in their relations with the school, with other family members and the community [note]Johnson, U. Y., Martinez-Cantu, V., Jacobson, A. L., & Weir, C.-M. (2012). The Home Instruction for Parents of Preschool Youngsters Program’s Relationship with Mother and School Outcomes. Early Education & Development, 23(5), 713–727.[/note], and in parents’ self-esteem, knowledge, and confidence in their parenting skills [note]Necoechea, D. M. (2007). Children at-risk for poor school readiness: The effect of an early intervention home visiting program on children and parents. Dissertation Abstracts International Section A: Humanities and Social Sciences.[/note].

4) When compared to non-HIPPY parents, after two years in the program HIPPY Parents were more likely than non-participants [note]Prairie Research Associates (PRA) Inc. (2015) Evaluation of the Home Instruction for Parents of Preschool Youngsters (HIPPY) Program. HIPPY Canada. October 14.[/note]:

• to rely on employment income

• less likely to rely on savings

• less likely to rely on government support.

HIPPY USA is featured in the Social Impact Exchange and the S&I 100 (an index of the 100 top U.S. nonprofit organizations creating social impact). Following research correlating the program with positive child and parent outcomes, the New Zealand and Australian governments recently funded major expansions of the HIPPY model.

What difference do programs like HIPPY make in society?

It has been estimated that $1 invested in the early years of a child’s life can save up to $9 in future spending in the healthcare system. [note]www.publichealth.gc.ca.[/note]

By raising literacy scores by 1% in Canada, Canada’s national economic productivity is expected to increase by 2.5% or $18 billion per year. [note]http://eyeonkids.ca/docs/files/national_strategy_for_early_literacy_report%5B1%5D.pdf.[/note]

Three studies solidify outcomes resulting from early-childhood intervention with at risk children that included free early childhood education services of varying intensity, often coupled with parental services. [note]Chicago Child-Parent Centers (CPC), Abecedarian program, and Perry Preschool Study.[/note] Multiple benefits were noted from these studies including:

• increases in IQ

• decreased enrollment in Special Education

• higher high school graduation rates

• less dependency on welfare

• lower rates of teen pregnancy

• higher marriage rates

• marked declines in crime

• improved longitudinal literacy and math performance

• and reduced incidences of child abuse.

From a purely economic standpoint (based on analysis of the Perry Preschool Study), the annual rate of return for each Perry participant is four percent, for society at large this rate is 12 percent, leading to a total annual rate of return of 16 percent. [note]http://datacenter.spps.org/sites/2259653e-ffb3-45ba-8fd6-04a024ecf7a4/uploads/ABC-Part2.pdf  http://jenni.uchicago.edu/human-inequality/papers/Heckman_final_all_wp_2007-03-22c_jsb.pdf.[/note]

Have more Questions?

Courriel : mmcsocial@hippycanada.ca
Phone: 604-676-8250
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On YoutubeVisit Us On Instagram
+ +
FR
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On YoutubeVisit Us On Instagram